L’informatique des fruits et légumes
> En savoir plus
Gestion commerciale Fruits et légumes- EuroFlow®
> En savoir plus
Gestion d'entrepôts, conditionnement et traçabilité - TraceFlow®
> En savoir plus
Gestion des cultures et vergers - ProdFlow®
> En savoir plus

Fruidor Terroirs: 40 000 tonnes de légumes suivis par un logiciel de gestion !

Partagez
Tweet about this on TwitterShare on Facebook

scanner les etiquettes de fruits et legumes pour gestion informatiqueLe développement de l’activité Terroirs dont les deux sites se situent à Lille et à Bordeaux, constitue un volet important de la stratégie de la société Fruidor.

François Dalle, le directeur de Fruidor Terroirs nous accueille à Erquinghem près de Lille où la première version opérationnelle du système logiciel de gestion d’Informia a été installée à peine 3 mois après la signature du contrat.

En effet, les sites Terroirs ont été désignés comme pilotes pour l’ensemble du projet informatique Fruidor. « Vu la taille de l’entreprise, sa complexité et les enjeux, il s’agissait d’un grand défi pour les deux parties : Fruidor et Informia », nous dit François Dalle.

Pourquoi une Gestion par Logiciel de l’activité Fruits et Légumes ?

 

Le site FRUIDOR TERROIRS situé à Erquinghem-Lys couvre 4 grandes régions d’expédition : Nantes, la Normandie, le Nord et la Belgique. 40 000 tonnes de fruits et légumes par an sont commercialisés par cette société ( comme par exemple pommes de terre, endives, salades, poireaux, choux, radis, pissenlits blancs, fruits rouges, ail, oignons, échalotes, mâches, tomates, céleris, choux fleur, légumes ratatouille….) De ces 40 000 tonnes, environ 10 000 t. soit 20 000 palettes passent par l’entrepôt d’Erquinghem-Lys. Parmi les sites Terroirs, le site d’Erquinghem enregistre 30 000 commandes par an, ce qui représente 50 000 lignes de vente.

« La quantité d’informations à traiter informatiquement est donc très importante, sans parler de certaines spécificités de notre métier qui doivent être gérées par l’informatique » souligne François Dalle membre du comité Fruidor qui a participé au choix de la solution informatique.

Un projet logiciel géré avec la REACTIVITE d’une structure a taille humaine

 
« Notre choix s’est tout naturellement porté vers Informia qui propose les progiciels métier fruits et légumes – TraceFlow® et EuroFlow®». La structure humaine d’Informia était également un atout :

« Informia offre plus de flexibilité, réactivité et d’écoute qu’une très grande structure où le processus de décision et réaction est plus long », ajoute M. DALLE.

La sélection du prestataire informatique a été rude car le cahier de charges n’a été envoyé qu’à 4 éditeurs de logiciels. « Les délais devenaient de plus en plus serrés, nous entamions le 2e semestre 2009 et le premier site Terroirs devait être opérationnel au 1er janvier 2010.

« Les délais devenaient de plus en plus serrés, nous entamions le 2e semestre 2009 et le premier site Terroirs devait être opérationnel au 1er janvier 2010.

Un Logiciel pour suivre la marge produit au plus près

cageots étiquetés pour la tracabilite fruits_et_legumesL’exercice était d’autant plus difficile qu’en même temps nous avons changé l’ensemble de nos systèmes d’information, notamment notre outil comptabilité / finances », avoue Ariane Cessenat, la Directrice Administrative et Financière de Fruidor.

Et elle ajoute : « Nous avons besoin de suivre la marge de façon très fine, d’où la nécessité d’avoir les marges quotidiennes pour voir sur chaque produit où on gagne et où on perd de l’argent, après avoir intégré les coûts. Ensuite, avoir le même outil informatique sur l’ensemble de nos sites pour suivre le budget et le volume est primordial. Nous avions donc besoin d’un outil informatique puissant, côté commercial et production. »

La signature est intervenue à la mi-septembre 2009 pour le lancement des sites Terroirs 3 mois après. « Les sites Terroirs étaient les plus complexes : jusque là, ces entités travaillaient en parallèle sur deux outils différents. De plus, elles gèrent un très grand nombre de références ; par exemple, 400 références pour la carotte seule!, ajoute Sébastien Bidet,le Directeur des Systèmes d’Information de Fruidor. On a senti qu’Informia était la seule société capable de répondre à notre demande.»